« Clemenceau » prêt pour son départ à la casse
Il sera démantelé en angleterre.

Les derniers préparatifs de l'ex-porte-avions Clemenceau avant son départ pour un chantier britannique où il doit être démantelé sont désormais achevés, a indiqué hier la marine nationale.
Terminées samedi, les opérations de carénage sous-marin effectuées par des plongeurs de la Marine et ceux d'une société privée à la demande des autorités britanniques ont débarrassé les parties immergées de la coque « Q 790 » de parasites indésirables sur la côte anglaise.
Deux espèces n'existant pas outre-Manche -une algue japonaise, la lamonaria japonica, et un mollusque d'Amérique du Nord, le crépidule- avaient été détectées sous la ligne de flottaison de l'ex-porte-avions.
Ce toilettage s'est accompagné du verrouillage des ouvertures, de l'arrimage des éléments mobiles et la mise en place des signalisations lumineuses, pompes et autres marquages réglementaires.
L'ancien fleuron de la flotte française est désormais prêt pour son dernier voyage vers le chantier qui doit le démanteler près d'Hartlepool, au sud-est de l'Angleterre. La coque « Q 790 » attend désormais, pour quitter Brest, le feu vert des autorités britanniques, une période de grandes marées et une météo favorable pour les quatre jours de sa dernière traversée vers Hartlepool.

 


Le Clemenceau devrait rejoindre les côtes anglaises d'ici quelques jours

Le Bien Public - Bourgogne - 13/01/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil