Développement durable : les trophées finistériens

Sur la table trônent trois éoliennes miniaturisées : les trophées 2007 de la semaine du développement durable.
Les trophées ont été remis, hier, au centre de Mescoat, par Pascale Loget, vice-présidente du conseil régional en charge de l’agenda 21. Ils récompensent trois actions finistériennes. Comme l’an dernier, l’Etat, le conseil régional et l’Ademe (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) ont mis en valeur douze initiatives bretonnes. Elles ont été sélectionnées, parmi 150 candidatures, pour leur capacité à s’inscrire dans le temps et à sensibiliser le public au développement durable sur les plans environnemental, économique et social. « Il ne suffit pas d’agir durant une semaine », a précisé Pascale Loget. Deux des trois prix du département du Finistère figurent parmi le top 100 des actions nationales.


Les trois lauréats finistériens félicités par Pascale Loget, vice-présidente du conseil régional.

C’est le cas du centre de formation de Kerliver, à Hanvec (150 apprentis, 70 adultes, 30 emplois) : il a fait de 42 hectares un refuge de la Ligue pour la protection des oiseaux. Ainsi sera confortée sa vocation naturelle à accueillir buse variable, épervier, d’Europe ou pic épeiche. Egalement citée au palmarès, la communauté de communes du pays de Landerneau-Daoulas, pour son forum de l’emploi environnemental (lire ci-dessus). Enfin, le troisième trophée est allé à l’association brestoise AE2D (Agir pour l’environnement et le développement durable), qui organisait, hier soir, à la faculté Victor-Segalen, une conférence-débat sur les énergies renouvelables marines.

Le Télégramme -  04/04/2007

retour page "Presse"

retour page d'accueil