Démantèlement de Brennilis. Un rapport pointe des erreurs


Une inspection de la centrale nucléaire de Brennilis en cours de démantèlement a révélé fin mai plusieurs dysfonctionnements qui ont suscité un rappel à l'ordre de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Le compte rendu d'inspection, révélé par l'association Sortir du nucléaire, est accessible sur le site internet de l'autorité de sûreté (www.asn.fr). Il fait notamment état de fûts de déchets radioactifs (environ 20 %) présentant « des signes de corrosion », ainsi que d'erreurs de décomptage et d'une « forte sous-évaluation » de l'activité radiologique de certains déchets. « Le bilan annuel déchets 2006 est donc erroné et un bilan révisé doit être établi », soulignent les inspecteurs, qui mettent également en cause le dispositif anti-incendie. De son côté, EDF indique dans un communiqué que la recommandation de l'ASN « ne concerne pas des écarts méritant une correction immédiate. Des actions de progrès vont, bien sûr, être rapidement mises en œuvre, sous le contrôle vigilant de l'ASN ». Le démantèlement de la centrale des monts d'Arrée, qui a fonctionné jusqu'en 1985, a été suspendu début juin après l'annulation du décret par le Conseil d'État, faute d'une procédure d'information du public en bonne et due forme. Sortir du nucléaire estime que EDF « tente d'abuser l'opinion en lui laissant croire que le démantèlement d'un réacteur nucléaire ne pose pas de problèmes ».

Le Télégramme - 12/07/2007

retour page "Presse"

retour page d'accueil