Vieux gréements et « désagréments »

À l’occasion de Brest 2008, AE2D, Greenpeace et les Verts brestois seront présents sur le cours Dajot, pour informer les visiteurs sur les risques majeurs et pollutions qui existent sur le site de la fête ou aux abords immédiats : zone nucléaire militaire, porte d’entrée des OGM, site Seveso, déchets liés aux marées noires, vases polluées, nitrates et algues vertes, etc., et, bien sûr, la présence de l’ex-Clemenceau et le manque de filière de déconstruction de vieux navires civils et militaires à Brest. Les fêtes maritimes de Brest 2008 sont ainsi l’occasion de s’interroger, de réfléchir et d’agir sur les pollutions, les risques, les menaces, les « désordres », etc., qui concernent la pointe de la Bretagne occidentale.

Le Télégramme -  12/07/2008

retour page "Presse"

retour page d'accueil