Agir pour l’environnement : éco-randonnée et projection

Avec comme objectif principal l’inscription de la rade de Brest au patrimoine mondial, l’association Agir pour l’environnement et le développement durable (AE2D) participe, pour la troisième fois, aux Journées du patrimoine. Aujourd’hui, à 10 h et 15 h, et demain, à 10 h et 14 h 30, départ d’une éco-randonnée de vigilance citoyenne, du bas du cours Dajot (côté Château). Passage square Beautemps-Beaupré, devant le Ginkgo Biloba, arbre « sentinelle » symbolique ; quai Malbert, devant le chantier de désenvasement du nouveau port du Château. Deux possibilités de retour : soit directement, soit en passant par les sites « Seveso » et l’usine Cargill dont la capacité de production (trituration des graines de soja et de colza) vient d’être doublée et portée à 900.000 tonnes par an. Conférence-débat à 15 h, au Fourneau, 11, quai de la Douane, avec la projection d’une vidéo, « La biodiversité de la Rade de Brest ! Patrimoine en péril ! Essai de reconquête de la qualité des eaux », et intervention de Michel Glémarrec (et ou) un scientifique de l’UBO. Vers 17 h, dans l’un des bassins du quai de la Douane (n° 3), accueil, commentaires et débat à l’arrivée de la flottille Rade de Brest. Partis du Fret, leur traversée de la rade s’inscrit dans le cadre des actions de vigilance citoyenne et patrimoniale, face à la présence du nucléaire militaire en Rade de Brest.

Le Télégramme -  15/09/2007

retour page "Presse"

retour page d'accueil