Pique-nique écologiste : plaidoyer pour la rade


Une trentaine de personnes seulement ont répondu, hier midi, à l’appel de l’association AE2D et de son président Roger Abiven. Avant d’aller déposer, devant les représentants de l’Etat, un cahier de doléances, le porte-parole de l’association a une nouvelle fois regretté que la rade ne soit pas incluse dans le périmètre du Parc marin d’Iroise.

Le Télégramme -  17/10/2007

retour page "Presse"

retour page d'accueil