Brest : un symbole fort pour surveiller la rade.

Une nouvelle sentinelle veille sur la rade de Brest, en l’occurrence un ginkgo biloba, l’un des plus vieux arbres au monde. Symbole de résistance et de solidité, il a été planté square Beautemps-Beaupré par Agir pour l’environnement et le développement durable. Avec cet arbre, l’association souhaite mettre en avant son action pour inscrire la rade au patrimoine mondial de l’Humanité, au même titre que le Mont-Saint-Michel. "La rade (...) répond au moins à trois des critères de sélection, avec ses biens naturels et culturels. Elle est d’ailleurs en péril, victime du nucléaire, des pollutions maritimes et terrestres", confiait, hier, à l’occasion, Roger Abiven, coprésident d’AE2D.

Le Télégramme - 18/09/2006

retour page "Presse"

retour page d'accueil