Santé et environnement au menu de la conférence lundi

«Santé environnement : risque environnemental, mythe ou réalité ?», sera le thème du lundi de la santé du 21 mai, avec la participation du Pr Jean-Dominique Dewitte, chef du service santé au travail et maladies liées à l’environnement et de Roger Abiven de l’association Agir pour l’environnement et le développement durable.
Face à ce vaste sujet, les intervenants vont faire le choix d’expliquer, surtout, les difficultés à mettre en évidence scientifiquement ces risques environnementaux, sans oublier la part d’irrationnel qui s’exprime parfois dans les peurs du grand public.

L’exemple du radon
«Les bases de réflexion sont les mêmes que pour les risques professionnels. Dans l’environnement, il est difficile de mesurer les petits risques liés à de faibles expositions. Cela demande des enquêtes longues et difficiles sur de grandes populations. Je citerais notamment le cas du radon, dont la responsabilité dans certains cancers a d’abord été suspectée par des médecins du travail chez les mineurs. Il a fallu 60 ans pour sortir la grande enquête du bulletin épidémiologique (notre édition de mercredi 16 mai)», précise le Pr Jean-Dominique Dewitte.

 

Le Pr Jean-Dominique Dewitte et Roger Abiven, de l'association Agir pour l'environnement et le développement durable animeront la conférence de lundi.

L’excès de risque se mesure en effet, souvent autour de six à sept cas pour 100 .000 personnes; sans une grande population d’étude, le risque passe inaperçu. Il sera aussi question du principe de précaution. «Nous avons accepté de participer à cette conférence, pour faire avancer la prise de conscience citoyenne qui est déficitaire », explique Roger Abiven.

Peurs irrationnelles
Les risques liés aux pollutions chimiques ou nucléaires seront évoqués, mais aussi les nitrates «qui ont donné lieu à des peurs irrationnelles et à une consommation record d’eau en bouteille, alors que l’eau du robinet est saine. Le risque aujourd’hui est davantage lié aux pesticides. La santé de l’être humain et le reflet de la santé de la terre». Il sera aussi question de l’étude sur les poussières de soja de l’usine Cargill dont la capacité a été étendue. «Ce ne sont pas seulement des poussières de soja qui seront étudiées, mais aussi toutes celles des autres entreprises alentour». Ce lundi offrira un avant-goût de la semaine santé programmée les 20, 21 et 22 octobre, au Quartz, par le service de santé publique de la ville autour de thèmes concernant l’environnement et le développement durable. Conférence gratuite, traduite en langue des signes, lundi, de 18 h 30 à 20, Amphi 500 et 600, faculté de droit, 12 rue de Kergoat.
Pour renseignements , tél. 02.98.80.86.60; site, www.forumsantebrest.net

Le Télégramme -  19/05/2007

retour page "Presse"

retour page d'accueil