Abri nucléaire et AE2D "oubliés" des visites de la pyrotechnie Guenvenez

L'association Agir pour l'environnement et le développement durable (AE2D) et l'Association brestoise de réflexion et d'information sur le nucléaire (Abri nucléaire) déplorent de ne pas avoir été invitées à la visite de la pyrotechnie de Guenvenez organisée par la Marine pour les associations. La visite était l'occasion, pour le commandant des forces sous-marines et de la force océanique stratégique ainsi que le commandant de l'Île Longue, de présenter les chantiers engagés sur le site de Guenvenez, préparant l'arrivée des nouveaux missiles nucléaires. «Nos deux associations n'ont pas été invitées à cette visite. Avons-nous été oubliées ? Ou évincées ?» s'interrogent Roger Abiven (AE2D) et Rozenn Lesguer (Abri nucléaire). Ils précisent : «Nous avons été, depuis sa création en 1999, membres du Grinub (Groupe de réflexion et d'information sur le nucléaire militaire à Brest) et nous sommes sollicités pour participer à la Commission d'information auprès des sites d'exploitation des installations nucléaires des ports militaires de Brest et de l'Île Longue dont l'installation par le préfet du Finistère aura lieu le 29 septembre.» Les représentants des deux associations de conclure : «Malgré l'extension récente du secret défense dans le domaine du nucléaire (journal officiel du 29 août 2003) nous espérons que la volonté de transparence affichée par le précédent gouvernement ne sera pas abandonnée».

Le Télégramme - 24 septembre 2003

retour page "Presse"

retour page d'accueil