Chauffage électrique : AE2D appelle "à la résistance"

L'association brestoise Agir pour l'environnement et le développement durable (AE2D) s'associe à une campagne nationale de « résistance au chauffage électrique », lancée conjointement par des associations de consommateurs, des mouvements de chômeurs et le réseau « Sortir du nucléaire ». « Ce mode de chauffage est une calamité par son coût, qui entraîne misère sociale, inconfort exclusion, écrit AE2D dans un communiqué. Pris en otage par ce chauffage qui équipe trop souvent les logements sociaux, les individus les plus modestes n'ont souvent le choix qu'entre trois solutions : sous-chauffer leur appartement, couper leur radiateur électrique, ou encore espérer une prise en charge par les organismes sociaux de leur facture EDF, le plus souvent exorbitante ».
Association AE2D, 10 rue Hegel à Brest. Tel : 02.98.49.53.92.

Le Télégramme - 24/12/1998

retour page "Presse"

retour page d'accueil