Dazont en guerre contre les armes nucléaires


Armé de tracts et de pétitions, secondé par l'asso écolo AE2D (Agir pour l'environnement et le développement durable), le syndicat étudiant Dazont se bat pour que la France respecte ses engagements sur le désarmement nucléaire. « Nous avons toujours été sensibles aux questions environnementales » rappelle Iwan Nicolas, membre de Dazont. En partenariat avec AE2D, le syndicat propose une pétition à l'adresse du gouvernement pour le désarmement nucléaire. La semaine dernière à Segalen et au Bouguen, les militants étaient mardi midi au RU de Kergoat. « La France s'est engagée à éli miner ses armes nucléaires, or elle fait tout le contraire » explique Roger Abiven aux étudiants. Et le président d'AE2D de signaler la commande récente d'un sous-marin lanceur d'engins ou encore le projet d'un second porte-avions nucléaire annoncé il y a quelques jours par Alain Richard. Ces revendications ont reçu un bon écho sur le campus. « Nous récoltons beaucoup de signatures » se réjouit une militante de Dazont. Outre cette pétition, les membres du syndicat et d'AE2D espèrent rencontrer prochainement les députés locaux. « C'est le moment d'agir, insiste Roger Abiven, car le budget de la Défense nationale est actuellement en discussion ».

Le Télégramme - 26 octobre 2000

retour page "Presse"

retour page d'accueil