Isole, Laïta. La pêche de plusieurs poissons interdite

Une concentration en polychlorobiphényles (PCB) supérieure aux doses admissibles a été enregistrée dans l'Isole et la Laïta, aux alentours de Quimperlé.
La préfecture vient donc d'interdire la pêche de certains poissons en vue de leur commercialisation et de leur consommation : anguilles, bardeaux, brèmes, carpes, silures et tanches. Les sites concernés par cette mesure sont l'Isole et ses affluents, en amont de la RD 23, au lieu-dit Pont Hellec, à Saint-Thurien ; l'Isole en aval du lieu-dit Pont Hellec, jusqu'à sa confluence avec l'Ellé à Quimperlé et dans la Laïta, jusqu'à la mer.
La préfecture rappelle qu'une exposition accidentelle de courte durée aux PCB n'a pas de conséquences sanitaires. La pêche, à condition que les prises ne soient pas consommées, la baignade et les sports nautiques ne présentent aucun risque sanitaire pour l'homme.


Le Télégramme - Finistère - 01/07/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil