Déconstruction des vieux navires. Mor Glaz sera reçue à Paris

Le président de l'association Mor Glaz, Jean-Paul Hellequin, a adressé, hier, par fax, une lettre ouverte à Jean-Louis Borloo, ministre d'État chargé de l'Écologie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire. Le groupement demande à prendre part au Grenelle de la mer, lancé le vendredi 27 février par Jean-Louis Borloo et ses deux secrétaires d'État, Dominique Bussereau et Chantal Jouanno. Dans cette missive, Mor Glaz a également invité le ministre à se rendre sur le site de Landévennec, car «le moment est venu de réfléchir ensemble sur le sort qui sera réservé prochainement à ces vieux navires militaires en fin de vie qui sont ancrés, ici et là, sur le littoral français (...). En cette période de chômage, le gouvernement a là une opportunité de créer des emplois et, surtout, une nouvelle activité industrielle».
La réponse ne s'est pas fait attendre puisque Jean-Paul Hellequin a reçu, dans l'après-midi, un appel téléphonique de la part de Jean-François Tallec, co-destinataire du courrier. Le secrétaire général à la mer s'est ainsi engagé à recevoir les représentants de l'association à Paris pour évoquer avec eux ce dossier. Reste maintenant à arrêter une date.

Le Télégramme - Brest - 05/03/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil