Cinécabaret. «La centrale qui ne voulait pas s'éteindre» ce soir

En parallèle de la semaine du développement durable, La Cinémathèque de Bretagne présentera ce soir, à l'espace Vauban, le film «Brennilis, la centrale qui ne voulait pas s'éteindre».

Débat avec la réalisatrice
La projection se déroulera en présence de la réalisatrice Brigitte Chevet et de Michel Marzin, ancien salarié de la centrale.
Brennilis, petit réacteur expérimental des monts d'Arrée, doit être la première centrale entièrement déconstruite en France. Le chantier, qu'EDF a un temps présenté comme exemplaire pour tout le parc français, est aujourd'hui à l'arrêt complet. Vitrine du démantèlement ou symbole des difficultés du post-nucléaire ?
Pour comprendre ce qui se joue à Brennilis, Brigitte Chevet a suivi ce chantier de déconstruction de 2004 à 2008. En retraçant l'histoire du réacteur EL4 et en collectant les paroles des pros et antinucléaires, ce film pose le problème du devenir de nos centrales, une fois qu'elles ont arrêté de fonctionner.
À noter que ce film a reçu le Prix du documentaire au Festival du réel de Thionville.
Pratique Projection à 20h30 au Vauban. Participation libre. Renseignements tél.02.98.49.53.92

Le Télégramme - Brest - 07/04/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil