Ex-Clem. La délégation brestoise renonce à se rendre à Hartlepool

La «délégation citoyenne brestoise» qui avait prévu de se rendre à Hartlepool, au Royaume-Uni, pour une visite du site du futur démantèlement de l'ex-porte-avions Clemenceau (chantier Able UK), a été contrainte, vendredi, à se résoudre à annuler sa visite. «Une première tentative, expliquent, dans un communiqué, Roger Abiven et Alain Le Suavet, de l'association AE2D, a eu lieu mardi 27 janvier, alors que la coque Q790 était encore à Brest. Mais elle a échoué à cause de la neige à la pointe de Bretagne. Alors que l'ex-Clemenceau a quitté Brest le mardi 3 février, le départ d'une nouvelle délégation a été décidé en vue d'une arrivée à Hartlepool au même moment que le vieux navire. Mais, par un nouveau coup du sort, cette tentative a aussi échoué. Partie de Brest vendredi matin, la délégation a longuement attendu à Dinard le départ de l'avion pour Nottingham. Finalement, le vol a été retardé, puis annulé. À cause d'ennuis techniques. «Cet échec nous laisse désemparés, expliquent les promoteurs de la visite, car, compte tenu de ces imprévus et de nos faibles moyens financiers, nous avons dû, à notre grand regret, renoncer à cette visite. (...) Nous avons convenu, avec nos amis anglais de l'association Friends of Hartlepool, d'assurer une veille citoyenne du déroulement du démantèlement de l'ex-Clemenceau».

Le Télégramme - Brest - 08/02/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil