«Eau Secours 29». Pour la régie municipale

L'association «Eau Secours 29» a tenu son assemblée générale, mardi, à la Maison du Braden.
Sa première année d'existence a été très chargée, notamment avec le combat de l'association des Habitants du Braden contre Veolia. «Le délégataire du service public de distribution d'eau avait failli sur toute la ligne», résume Yves-Pierre Le Berre, l'un des plaignants. Le 29 janvier dernier, Véolia s'est vue condamner pour défaut de conseil et d'information envers les abonnés. Les plaignants ont été indemnisés et Véolia a renoncé à faire appel.
Forte déjà d'une cinquantaine d'adhérents, l'association réclame désormais le retour à une régie municipale.
«Notre action a déjà permis de mettre le doigt sur toutes les failles du contrat d'affermage, comme par exemple, l'absence de pression maximale prévue», avance Édouard Ryckeboer. Eau Secours 29 a lancé à ce sujet une pétition qui a recueilli jusqu'à présent 2.500 signatures. «Une gestion publique de l'eau, comme c'est le cas dans de nombreuses villes, réduit le coût de la facture d'environ 20%».
Eau Secours 29 soutient également l'association de Kersaliou dans son combat contre la pollution du ruisseau du Quinquis et a rejoint le Carepa (Collectif Associatif pour le Retour de l'eau propre et l'assainissement du ruisseau du Quinquis).

Pratique www.eausecours29.fr La pétition est disponible sur le site.

Le Télégramme - Quimper - 08/05/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil