Économie sociale et solidaire. Structuration en cours

L'heure est à la structuration des acteurs de l'économie sociale et solidaire du pays de Brest, invités samedi après-midi au centre social de Pen-ar-Creac'h à participerà une assemblée générale constituante.

L'économie sociale et solidaire, qui est formée par des sociétés de personnes et non par des sociétés de capitaux, se veut porteuse de valeurs de solidarité et de démocratie. À l'échelle du pays de Brest, ce secteur d'activités représente 12% de l'emploi salarié, dans des domaines comme la banque, les mutuelles ou le service à la personne. Yannick Bigouin, chargé de mission de l'antenne finistérienne de la Chambre régionale de l'économie sociale (Cres), est à l'origine de l'invitation à laquelle ont répondu samedi plusieurs représentants locaux d'associations, de mutuelles et de coopératives. Il explique qu'il s'agit «pour notre mouvement de se fédérer afin de créer un pôle de développement de l'économie sociale et solidaire. La Région Bretagne souhaite que de telles structurations se mettent en place au niveau de chaque pays». Elle doit d'ailleurs financer à hauteur de 30.000 par an la création d'un poste d'animateur pour la future association. Le pôle de développement en devenir pourrait se traduire par la création d'une chambre locale de l'économie sociale et solidaire. «Plus nous serons nombreux, plus nous serons puissants», souligne Yannick Bigouin.

Contact Yannick Bigouin tél.06.32.98.81.86. Courriel, ybigouin@cres-bretagne.org

 

Yannick Bigouin (à gauche, ci-dessus): «Il s'agit pour notre mouvement de se fédérer afin de créer un pôle de développement».


Le Télégramme - Brest - 09/02/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil