Nucléaire. Projection et débat demain soir

Les associations Sortir du Nucléaire Cornouaille et Gros Plan programment «Brennilis, une centrale qui ne voulait pas s'éteindre», demain à 20h30 aux Studios du Chapeau-Rouge, à Quimper. La projection du documentaire de Brigitte Chevet sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice et de Michel Marzin, un ancien technicien du Centre à l'énergie atomique (CEA). Brigitte Chevet a suivi, de 2004 à 2008, le chantier de déconstruction de Brennilis, le petit réacteur expérimental des Monts d'Arrée, la première centrale entièrement déconstruite en France. La projection intervient alors qu'une société privée Onet Technologie vient d'être choisie pour assurer le démantèlement du bloc réacteur de la centrale (Le Télégramme du 6février). Quant aux grandes lignes du projet de déconstruction de la centrale de Brennilis, elles devraient être présentées à la commission locale d'information le 16mars.

Le problème du devenir de nos centrales

Brigitte Chevet, elle, a enquêté sur ce réacteur, «qui a fonctionné sans faire de vague pendant plus de vingt ans, mais a laissé des pollutions inexpliquées dans son environnement immédiat et dans la nappe phréatique, sans que les habitants en soient informés». En retraçant l'histoire du réacteur et en collectant les paroles des pro et antinucléaires, ce film pose le problème du devenir de nos centrales, une fois qu'elles ont arrêté de fonctionner.
Pratique De 4,5 à 7 . http://sortirdunucleaire29. free.fr

 

 

Le Télégramme - Quimper - 10/02/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil