Mâchefers. Les travaux démarrent malgré les requêtes

C'est avec amertume que l'association «Environnement à Penhoat et Kerbrat-Gouesnou» (EPKG) constate que les travaux de terrassement de la plate-forme de maturation de mâchefers ont été lancés en ce début d'été. «Nous remarquons, une fois de plus, que derrière une soi-disant transparence et malgré des requêtes en cours, le passage en force est toujours de mise. Nous avons le sentiment que ce projet doit se faire au détriment du bon sens, de la santé des populations et de la protection de l'environnement. Les intérêts financiers des gros lobbys priment».

«Le temps des promesses électorales est loin»
«Nous n'avons jamais pu nous faire entendre des instances préfectorales, malgré les promesses. Que craignent-ils? Nos remarques et questions précises dérangent? Pourquoi tant de difficultés à obtenir des analyses? Que révèlent-elles? Il est bien loin aussi le temps des promesses électorales où les candidats reconnaissaient la dangerosité du projet. Les élections passées, ils disent qu'il est trop tard pour agir et que ce n'est pas dangereux».

 

Les travaux de terrassement de la plate-forme de maturation de mâchefers ont été lancés en ce début d'été.

«Quels impacts sur l'environnement ?»
«Le plus inquiétant: les services de l'État ne semblent pas entendre nos demandes légitimes de surveillances des eaux, de l'air et nous sommes toujours sans nouvelles concernant les surveillances retenues. Pourquoi tant de réticences à surveiller les pollutions s'il n'y a pas de risques ? Même la voie "royale spéciale mâchefers" entre Gouesnou et le Spernot qui passe par la vallée du Restic a été approuvée lors du conseil communautaire BMO du 26 juin dernier. L'association EPKG, que les porteurs du projet dénigrent en la faisant passer pour une association de défense de quelques propriétaires riverains, a, en fait, pour vocation essentielle, à lutter contre un process industriel dont il n'est toujours pas prouvé qu'il n'aura pas d'impact sur l'environnement. Les affirmations qui sont assénées depuis plus de deux ans n'ont à ce jour rien démontré».

Pratique http://epkg.free.fr

Le Télégramme - Plabennec - 10/07/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil