Mâchefers. Un chantier «au mépris de l'environnement»

L'association Environnement à Penhoat Kerbrat Gouesnou (EPKG) constate «avec amertume, que les travaux de terrassement de la plateforme de maturation de mâchefers ont été lancés en ce début d'été sur le site de Kerbrat Gouesnou» et ce, «malgré des requêtes en cours auprès tribunal administratif de Rennes».
Jean-François Jubert, président de l'association, déplore une fois de plus le «passage en force». Il rappelle que : «L'association EPKG, que les porteurs du projet dénigrent en la faisant passer pour une association de défense de quelques propriétaires riverains, a, en fait, pour vocation essentielle, à lutter contre un process industriel dont il n'est toujours pas prouvé qu'il n'aura pas d'impact sur l'environnement».
Il dénonce le refus de la Drire d'effectuer des contrôles continus de pollutions si, comme il est affirmé, il n'y a pas de danger, rappelant au passage que l'association n'a toujours pas obtenu la certitude que des analyses étaient effectuées.

Les intérêts financiers priment
Enfin, l'association pense que «ce projet doit se faire au détriment du bon sens, de la santé des populations et de la protection de l'environnement. Les intérêts financiers des gros lobbys priment».
Elle s'estime lâchée par les élus locaux et constate que toutes les pièces se mettent en place. Une des dernières en date est «la voie royale spéciale mâchefers, entre Gouesnou et le Spernot, qui passe par la vallée du Restic, approuvée lors du conseil communautaire BMO du 26 juin dernier».

Contacts Site Internet, http://epkg.free.fr

Le Télégramme - Gouesnou - 11/07/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil