Plage de Porsmilin. Les bains de mer attendront

Plus question, pour l'instant, de bains de mer à Porsmilin! Comme en 2007 déjà, la plage est de nouveau frappée d'une interdiction à la baignade. Cette mesure, effective depuis jeudi soir et annoncée vendredi dans la commune de Locmaria-Plouzané, est la conséquence des conclusions d'un contrôle de routine réalisé le mardi 7 juillet par la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (Ddass).

La DDEA sollicitée demain
La présence de matières fécales a entraîné une interdiction non seulement de la baignade, mais aussi des activités nautiques et du ramassage des coquillages, sur cette plage très appréciée des vacanciers pour son caractère familial. Humaine ? Animale ? Agricole ? Pour le moment, l'origine de cette pollution est encore indéterminée mais elle pourrait bien provenir d'un ruisseau qui surplombe la plage et se jette dans la mer.

 

La plage de Porsmilin est quasiment désertée depuis l'annonce de son interdiction à la baignade, aux jeux nautiques et au ramassage des coquillages.

«À notre demande, indique Jean Zaragoza, adjoint au maire de Locmaria-Plouzané, en charge de l'environnement, un laboratoire privé a réalisé six prélèvements à différents endroits de ce cours d'eau. Cinq d'entre eux n'ont rien révélé d'anormal mais le sixième, lui, a donné de très mauvais résultats. Mercredi (demain, NDLR), je pense solliciter la police de l'eau de la Direction départementale de l'eau et de l'agriculture (DDEA), afin que ses agents effectuent leurs propres relevés».
De nouveaux prélèvements ont été réalisés en fin de semaine dernière par la Ddass mais leurs résultats ne seront pas connus au mieux avant demain.
Jusqu'à nouvel ordre, la plage de Porsmilin reste donc interdite à la baignade, comme l'indiquent à la fois une signalisation installée aux abords du site et la présence d'un drapeau rouge.

Le Télégramme - Brest - 14/07/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil