Départ du Clem’. Conditions météo peu favorables

La Marine nationale envisage de faire appareiller l’ex-Clemenceau jeudi 22 ou vendredi 23 janvier, afin de profiter des coefficients de marée suffisants pour entrer, quatre jours plus tard, dans les eaux peu profondes qui mènent au chantier anglais d’Hartlepool. Mais les prévisions météo ne sont pas favorables pour la semaine prochaine, avec des vents prévus autour de 30 à 35 nœuds (60 km/h) en milieu de semaine, sous un flux d’ouest toujours aussi soutenu. Davantage que le vent de sud-ouest annoncé, c’est surtout l’état de la mer et la longue houle d’ouest qui pourraient compromettre les grandes manœuvres ; la prochaine fenêtre étant repoussée autour du 5 février.

Le préfet maritime pressé de voir la coque partir
Quoi qu’il en soit, la Marine envisage bien de transférer le navire en Angleterre, malgré le recours et la plainte introduits par les opposants à son départ. À moins que la justice ne l’en empêche expressément (référé suspension), le préfet maritime se dit pressé de voir la coque quitter Brest.

Stéphane Jézéquel
Le Télégramme- Brest - 16/01/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil