La tonne d’acier recyclé est descendue à 112 € !

Michel Guyot, le patron de Brest Récupération, est revenu, jeudi soir, sur la baisse vertigineuse du cours de l’acier. « La tonne de métaux ferreux est retombée à 112 €. J’étais encore hier avec les Espagnols, qui me l’ont confirmé. Je ne vois pas comment la proposition de ce chantier est viable au prix annoncé, à moins qu’elle soit fortement indexée. Je crains qu’Able Uk n’ait plus trop envie de traiter ce navire ». Les bases de calcul du chantier anglais s’établissaient en 2006-2007, autour de 150 € la tonne d’acier revendu, d’après le service de la Marine qui a passé le marché.
Toujours sur le plan de l’attribution du marché public, le consultant Emmanuel Godillon (installé dans les Côtes-d’Armor) se demande pourquoi l’État français se refuse à lui fournir les documents attestant de la solidité financière du chantier anglais et encore moins la finalité précise des déchets récupérés à bord de l’ex-Clemenceau (convention de Bâle). Et que deviendront les eaux de ballasts ? « Elles repartiront directement à la mer ! », assurent Iris Ryder et Jean Kennedy, les deux membres des Amis de Hartlepool.

Le Télégramme- Brest - 17/01/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil