Ex-Clem. Le comité de vigilance bientôt à Hartlepool

Le comité de vigilance se rendra les 26 et 27 mai à Hartlepool pour y examiner les conditions de déroulement du chantier.

Au début du dernier mois de février, une délégation du comité de vigilance ex-Clemenceau n'avait pas réussi à se rendre à Hartlepool, ville où est menée la déconstruction de l'ancien porte-avions. «Pour des raisons indépendantes de sa volonté», rappelle Hervé Cadiou.
Ce n'était que partie remise, puisque plusieurs membres du groupement rallieront l'Angleterre les mardi 26 et mercredi 27 mai, afin d'examiner les conditions de déroulement du chantier et de mettre sur pied un comité de veille franco-britannique à ce sujet.
La délégation a sollicité les responsables d'Able-UK pour une rencontre et la visite de leurs installations. Le comité de vigilance prévoit aussi d'interpeller l'État français sur la manière dont il entend veiller au respect de ses engagements sur les conditions de démantèlement de son ancien navire et demandera à rencontrer les personnes chargées du suivi de ce dossier à la Marine nationale.

Le Télégramme - Brest - 17/05/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil