Eau. La gestion au privé déçoit les Verts

«Alors que de plus en plus de municipalités décident de reprendre la gestion de l'eau, la commune de Daoulas a décidé de laisser l'entreprise privée Veolia continuer à gérer son eau. Il est surprenant qu'une majorité municipale de gauche, et donc favorable aux services publics, abandonne au privé la gestion d'un des plus importants services à la population», estime Serge Borvon, porte-parole des Verts du pays de Landerneau-Daoulas. «La reprise en régie directe nécessiterait trop d'implication du personnel communal, aurait dit le maire. Pourtant, un retour en régie se fait par intégration volontaire des employés du privé ou par de nouveaux recrutements et non par une charge de travail supplémentaire assurée par le personnel existant. Le minimum aurait été de faire réaliser une étude par un cabinet spécialisé sur la faisabilité de la reprise en régie », pense Serge Borvon. «Ne serait-ce, ajoute-t-il, que pour avoir un terme de comparaison financière vis-à-vis du candidat fermier». «Selon les chiffres, un ménage consomme 108m³ d'eau par an à Daoulas. Chiffre étonnant quand on sait que, à Landerneau, ce chiffre est de l'ordre de 80m³. Comme les habitants de Daoulas ne sont sans doute pas plus gourmands que ceux de Landerneau, le chiffre mériterait d'être vérifié», note le porte-parole des Verts. Il trouve aussi dommage que «deux captages de la commune ont été abandonnés».

Le Télégramme - Daoulas - 18/03/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil