Centrale de Brennilis. «Sortir du Nucléaire» s'inquiète

Les travaux de démantèlement de la centrale nucléaire de Brennilis ont été stoppés en juin 2007. Pourtant, jeudi dernier, EDF a déclaré un incident de «niveau 1» (LeTélégramme du 15 mai). «Sortir du Nucléaire» s'inquiète.

Dans un communiqué, l'association «Sortir du Nucléaire Cornouaille» s'étonne, «suite à l'erreur sur un caisson radioactif à la centrale de Brennilis déclarée le 14 mai par EDF à l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), que dans une centrale dont le démantèlement est arrêté depuis juin 2007 par décision de justice, un "incident de niveau 1" puisse se produire alors que seuls des travaux de mise en sécurité doivent être faits».
Sortir du Nucléaire rappelle qu'elle avait déjà souligné «la forte sous-évaluation d'un facteur de certains déchets. Comment l'ASN a-t-elle pu autoriser EDF à continuer de s'occuper du conditionnement des déchets sans s'assurer que l'entreprise était en capacité d'évaluer correctement l'activité des déchets ?»
Sortir du Nucléaire Cornouaille demande «à connaître l'activité exacte du caisson de 5m³ qui a posé problème, son débit de dose au contact ainsi que la liste des radionucléïdes contenus. Comment ne pas nourrir de vives inquiétudes pour la suite du démantèlement devant de telles pratiques lorsqu'on sait que l'activité du bloc réacteur est telle qu'en quelques minutes d'exposition, la dose reçue est mortelle ?»

 

L'association «Sortir du Nucléaire» demande des précisions sur la nature de l'incident survenu sur un «caisson radioactif de 5m³» à la centrale de Brennilis. (Photo d'archives)

Le Télégramme - Quimper - 18/05/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil