Lotissement de la Garenne. L'Adel poursuit son action

L'association Adel (Association de défense de l'environnement de Logonna-Daoulas), dans un communiqué, souligne qu'elle continue son action visant à annuler la réalisation du lotissement de Rumenguy. «La commune a vu sa population augmenter très fortement de 25,8% entre 1999 et 2006 (source Insee). Cette urbanisation non maîtrisée dénature les plus beaux espaces de la commune. C'est ce qui va se passer sous les yeux de tous si la commune lance les travaux du lotissement de 15 maisons à Rumenguy : ce sont plus de 15.000m² de prairie et de bocage qui vont être dévastés».

L'excuse
«Le respect des obligations légales en matière de logement social est impératif pour toute commune mais, dans le cas présent, la municipalité s'abrite derrière un objectif social pour urbaniser ce secteur remarquable. En effet, les cinq logements sociaux représenteront moins de 10% de la surface totale du lotissement». «Nous rappelons que la procédure déposée par l'association auprès du tribunal administratif, demandant l'annulation du permis d'aménager, court toujours et qu'elle ne sera jugée qu'en 2010. En poursuivant les travaux, la municipalité anticipe sur une décision de justice, faisant courir un risque important aux acquéreurs des parcelles». «Enfin, il est écrit dans le bulletin municipal d'avril 2009 que le projet respecte l'équilibre des finances municipales : il nous paraît prématuré de l'affirmer alors que le lotissement impose de construire une nouvelle route communale pour désenclaver les parcelles et que le coût de construction de cette route n'est pas chiffré à ce jour».

Le Télégramme - Logonna-Daoulas - 19/05/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil