Ex-Clem'. Le comité désire visiter le chantier anglais

Alors que seulement deux associations du collectif rangé sous l'appellation «comité de vigilance ex-Clemenceau» s'étaient, jusqu'à présent, ouvertement opposées au départ du bateau en Angleterre, les autres composantes ont décidé hier soir, d'un commun accord, d'organiser un déplacement dans le Nord-Est de l'Angleterre afin de visiter les installations du chantier de démantèlement.
«Nous voulons nous assurer des moyens et des capacités de traitement de ce chantier lourdement critiqué par l'association environnementale anglaise "Les amis de Hartlepool"». En parallèle, les membres de ce collectif qui ont participé aux différentes réunions organisées à la sous-préfecture de Brest demandent à l'État français de surseoir au départ du Clemenceau, en attendant les réponses du tribunal administratif concernant un premier recours examiné à Rennes.
Étaient représentés, hier soir, l'Université européenne pour la paix, AE2D, Morglaz, Greenpeace-Brest, les Verts, LCR, UDB, la Gauche-Debout et le Collectif29.

Le Télégramme - Brest - 22/01/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil