«La Gauche Debout !». Les places du tram, à quel tarif ?

Dans la perspective des futurs travaux du tramway, «il est plaisant», déclare Céline Mandon, du collectif «La Gauche debout !», «de sourire sur sa future mise en service à 11h12 ! (et) heureux d'entendre que les accès des riverains seront assurés. C'est plus pratique pour se loger.
«Mais en dehors des propos d'un représentant de la SemTram soumis à la réunion publique obligée, il est des informations que nous attendons avec impatience et inquiétude: le prix des trajets en tramway, le redéploiement du bus aux "alentours", les services de bus pendant les travaux.
«Même si, poursuit Céline Mandon, BMO ne faisait pas, à l'avenir, le choix d'une gestion publique des transports en commun, et puisque ses élus ne décideront pas de les rendre gratuits, il doit quand même être possible de fournir une fourchette des tarifs futurs. Des expériences existent dans d'autres villes. Et des limites doivent bien être fixées par la collectivité, avant et pendant un contrat avec un gestionnaire. Dans tous les cas, il serait condamnable que ce nouvel équipement se fasse au détriment du réseau de bus dans les quartiers non concernés (et) regrettable que les bus soient, qui plus est au même tarif, encore plus ralentis dans le trafic autos, pendant les travaux du tramway».

Le Télégramme - Brest - 26/02/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil