Algues vertes. Lettre ouverte au président d'agglomération

Le retour avec la belle saison des algues vertes fait réagir l'association Sauvegarde du Trégor. Son président, Yves-Marie Le Lay, a adressé une lettre ouverte à Joël Le Jeune, maire de Trédrez-Locquémeau et président de la communauté d'agglomération. «Un panneau d'alerte est désormais affiché sur les plages. Il y est dit que la décomposition des algues provoque des irritations,des maux de tête et des nausées. À un petit «détail» près, qu'elle peut aussi provoquer des intoxications mortelles», indique Sauvegarde du Trégor, remerciant l'élu «d'oser dire cette vérité cachée depuis quarante ans». «Comment penser un seul instant que les marées vertes soient un danger et qu'on ne fasse pas tout pour en finir avec elles ?», invoque Yves-Marie Le Lay. Pour qui «ce qu'il ne faut pas faire, c'est quasiment tout ce que vous et vos amis, avez fait jusqu'à présent.»

«Revenir à l'herbe»
Il cite: «Finis les errements des politiques coûteuses de reconquête de la qualité de l'eau, qui ont si peu reconquis. Il faut changer radicalement les pratiques agricoles sur les bassins-versants, sur le mode de ce qui a été fait à Munich, à Vittel et à Plancoët et partout sur les zones de captage d'eau, en finir avec l'agriculture intensive, l'épandage du lisier, la culture du maïs, revenir à l'herbe.»


Le Télégramme - Lannion - 27/05/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil