Ex-Clem. La désignation d’un expert indépendant demandée

Après l’annonce de la découverte de parasites sur la coque de l’ex-Clemenceau (notre édition d’hier), David Rajjou, l’avocat de l’association brestoise AE2D, annonce qu’il demandera, lundi, la désignation d’un expert judiciaire indépendant, motivée par une « insuffisance de renseignements ». « Cette découverte valide le cœur de notre recours contre la décision de la Drire (Direction régionale de l’industrie de la recherche et de l’environnement) autorisant l’exportation du navire-déchet vers l’Angleterre », rajoute-t-il.


Le Télégramme - Morbihan - 27/12/2008

retour page "Presse"

retour page d'accueil