Tramway. Avis favorable de la commission d'enquête

La sous-préfecture a transmis hier, à la ville, les conclusions du rapport d'enquête publique du printemps dernier sur le projet de création de la première ligne de tramway. Il est favorable aux plans initiés.

Procédure d'information et de consultation pour recueillir les remarques de la population, l'enquête publique menée de mars à mi-avril 2009 a permis à chacun, s'il le souhaitait, de donner son avis et d'influer, ainsi, sur le projet du futur tramway. Les conclusions de cette enquête ont été rendues, hier, aux élus brestois.
«Le rapport des commissaires enquêteurs va dans le sens du projet de tramway initié par la ville de Brest et BMO, qui prend l'axe est-ouest, et sur un tramway sur fer», rapporte Gildas Le Dauphin, chargé de mission à la mairie de Brest.

Trois réserves...
Cet avis favorable est tout de même assorti de trois réserves. La première inviterait à réaliser une station supplémentaire à Pen-ar-Créac'h, sauf impossibilité avérée à la suite d'une étude technique approfondie. Deuxièmement, il est également souhaitable d'afficher le coût du projet, le montant du dévoiement des réseaux à la charge de BMO directement imputable à la construction de la ligne de tramway. Enfin, la commission d'enquête invite aussi à compléter l'étude de bruit pour prendre en compte les nuisances sonores et leur compensation éventuelle concernant le report dans les rues adjacentes de la circulation des voitures pendant et après les travaux de la ligne de tramway.

 

Le rapport d'enquête publique sur le projet de création de la première ligne de tramway sera consultable dans les mairies.

... Et trois recommandations
La commission d'enquête a assorti ces trois réserves de trois recommandations. «Que soient pris en compte les avis particuliers qu'elle a formulés dans la première partie de ses conclusions. Elle recommande aussi de préparer la mise en oeuvre des connexions bus-tramway et, en particulier, celles avec le Technopôle Brest Iroise. Enfin, il faudrait que l'aménagement des stations, des parkings relais et des divers carrefours soit fait en concertation avec les riverains».
«Les remarques de la commission sont liées aux questions de la population. Nous allons les analyser prochainement avec les services de BMO et de la Semtram», assure Gildas Le Dauphin. «Désormais, nous sommes en attente d'un courrier du préfet qui nous indiquera comment poursuivre. Nous sommes suspendus aussi à sa décision, dans les prochaines semaines, de déclaration d'utilité publique du projet». Dès lundi, ce rapport ? de 100 pages tout de même ? sera consultable à BMO, dans les mairies des communes de BMO et dans les mairies de quartier de Brest.

Karine Joncqueur
Le
Télégramme - Brest - 31/07/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil