Simulation d'accident nucléaire : une tromperie ?

Les responsables d'Agir pour l'environnement et le développement durable (AE2D) réagissent à la simulation d'accident nucléaire en presqu'île de Crozon le 29 avril.
" Dans l'une de nos interventions, nous avions posé la question de la réception du signal d'alerte par les malentendants. Au lendemain de l'exercice, nous sommes choqués d'apprendre que même les bien entendants n'ont pas reçu ce signal. La population civile serait-elle considérée comme quantité négligeable ? Comment va-t-on faire pour un premier exercice de sécurité civile que nous réclamons à Brest ? Avec ces exercices ridicules, les autorités reconnaissent néanmoins que le pire est possible."

Ouest-France -  02/05/2008

retour page "Presse"

retour page d'accueil