AE2D agit pour l'environnement et le développement durable

La réflexion menée sur la notion de développement durable a abouti en 1998 à la création de l'AE2D "Agir pour l’Environnement et le Développement Durable". Il s'agit de "combler des carences dans la prise en charge des problèmes posés et de la mobilisation des citoyens, au niveau du cadre de vie, de l’environnement et du développement durable" dit Roger Abiven, coprésident de l'association.

Le développement durable a trois enjeux : environnemental, économique et social, voire culturel. Des actions sont menées pour "donner au citoyen l'information minimale, le sensibiliser aux enjeux et mobiliser pour qu'il fasse pression sur les décideurs pour qu'ils évoluent dans leurs choix en tenant compte des générations futures". L'AE2D fait partie de collectifs à l'échelle nationale, régionale, départementale. L'association peut être à l'initiative d'actions menées au niveau local. Elle siège aux commissions consultatives dans les quartiers, à la commission régionale de l'environnement...

Les modes d'action sont nombreux, dans les domaines de l'énergie et de l'eau par exemple. L'opération Nénuphar, en cours actuellement, propose aux citoyens la reconquête de la qualité des eaux. "Il faut agir en amont". L'association est le relais des campagnes nationales contre le choix de l'option nucléaire d'EDF et pour le désarmement nucléaire.

L'autre volet essentiel de l'association est l'éducation à l'environnement. L'édition de brochures et leur diffusion sont assurées par l'AE2D. La nouvelle édition du document "Je veux être un(e) éco-citoyen(e)", téléchargeable sur le site internet de l'association et distribuée dans de nombreux points et sur les marchés, a reçu l'aide du conseil général et du conseil régional. Elle sera tirée à quinze mille exemplaires.

"Des temps forts devraient marquer l'année 2005 : la journée mondiale de l'eau, le dix-neuvième anniversaire de Tchernobyl, la semaine du développement durable, organisé par le ministère (en partenariat avec le conseil régional), le soixantième anniversaire de Hiroshima et de Nagasaki" ajoute Alain Le Suavet coprésident de l'association.

Ouest-France (Annuaire régional des associations) -  10 janvier 2005

retour page "Presse"

retour page d'accueil