Sarkozy à l'Île longue : les anti-nucléaires mobilisés

Plusieurs mouvements anti-nucléaires profitent de la venue de Nicolas Sarkozy à l'Île longue pour exprimer leur mécontentement. Dans un communiqué de presse les verts estiment que la dissuasion n’a plus de légitimité depuis l'effondrement de l’URSS. Même point de vue du côté du réseau Sortir du nucléaire qui appelle d'ailleurs les volontaires à se rassembler à 10h30 devant l'entrée de l'Île longue. “L'arme nucléaire n'est pas adaptée à la menace qui nous concerne le plus, c'est-à-dire le terrorisme”. Ce réseau, qui souhaite qu’on sorte du nucléaire civil et militaire, met l’accent sur la sécurité des populations civiles de la pointe de la Bretagne. “Cela fait 30 ans que la population qui vit à proximité de l'Île longue est anesthésiée. On la méprise”, dit un membre du réseau qui estime que ces habitants sont en danger. Le réseau a, par ailleurs, interpellé les élus locaux afin qu’ils émettent des vœux à l'attention du gouvernement pour demander l’application du Traité de non-prolifération nucléaire, dont la France est signataire. Enfin, le collectif Bretagne du Mouvement de la paix appelle, lui aussi, à un rassemblement vendredi 13 mais à 12h30, au port du fret de Crozon.

Ouest-France - 12-07-2007

retour page "Presse"

retour page d'accueil