Une association pour protéger la Vallée du Costour

Le Costour, c'est une vallée verte qui relie Guipavas et le Relecq-Kerhuon, un havre de paix et un refuge pour une multitude d'espèces végétales et animales.

Il aura fallu la pose de canalisations nécessaires au chantier du Froutven et l'empierrement désastreux d'un chemin pour interpeller Eric Basquin, Pascal Eveilleau et tout un groupe de personnes de Guipavas et du Relecq-Kerhuon qui ont décidé de fonder une association pour devenir des partenaires privilégiés de BMO (qui n'a pas beaucoup communiqué sur le sujet jusqu'à présent) dans les discussions sur son avenir.

« Nos élus nous parlent tous de l'environnement, voilà l'occasion de développer un projet ambitieux. Bien au-delà des clivages politiques, cette vallée doit servir les citoyens et l'écologie », indiquent les fondateurs de l'association naissante qui se veut force de proposition et entend travailler de façon constructive. « Nous nous voulons porteurs de projets, d'idées et échanges. »

 

A l'origine une quinzaine de personnes ont été interpellées par les dégradations occasionnées par les travaux autour de la vallée du Costour.

Les enjeux sont en effet multiples, les zones humides permettent d'approvisionner en eau la partie sud de Brest Métropole Océane qui a également dans ses cartons un projet de développement urbain (Le Rody) sur les plateaux qui bordent la vallée, la préservation des terres agricoles est également en question. De toute évidence, ce poumon vert en milieu urbain mérite toute l'attention des élus et de la population à condition qu'ils communiquent. « Prendre l'initiative, montrer l'exemple en matière d'environnement », c'est ce que demandent les membres de l'association qui souhaitent que l'on réfléchisse ensemble pour que « ce site devienne un exemple et même une référence de la volonté de nos élus ».

Les personnes intéressées pour intégrer l'association voire son conseil d'administration peuvent le faire se faisant connaître à l'adresse de courriel suivante : preservonslecostour@orange.fr

Ouest-France -  17/06/2008

retour page "Presse"

retour page d'accueil