Pollution du Justiçou : AE2D porte plainte

Agir pour l’Environnement et le Développement Durable (A.E.2.D) vient de déposer plainte contre X, avec constitution de partie civile, pour la pollution du Justiçou, affluent de la rivière Elorn, les 22 avril et 23 avril 2005. La pollution de la rivière Elorn, qui dessert en eau potable toute l’agglomération brestoise, a entraîné l'arrêt de l'usine de Pont ar Bled.
Une enquête de la brigade de gendarmerie de Landerneau est en cours afin de déterminer l’origine précise de la pollution et rechercher la ou les responsabilités.
"Peut-on encore parler de pollution accidentelle quand cela se reproduit périodiquement," interroge AE2D.
"Où est la sécurité invoquée par Brest Métropole Océane pour justifier la nanofiltration ? En choisissant la fuite en avant par ce mode de traitement, BMO et le Syndicat de l'Elorn ne font pas le nécessaire à savoir la protection de la ressource.
Il est nécessaire et urgent de mener des actions citoyennes à partir de la facture d'eau, dans le cadre de l'opération Nénuphar, à travers la pétition au Parlement européen et d'agir en justice.
Il est urgent que BMO prenne les mesures pénales et administratives qui s’imposent et oeuvre pour la protection la ressource."


Ouest-France (Landerneau) - 20-05-2005

retour page "Presse"

retour page d'accueil