Les Brestois sensibilisés à la Journée Mondiale de l'Eau


AE2D (Agir pour l’Environnement et le Développement Durable) manifestait dans le hall de Brest Métropole Océane. L'association dénonce le projet de loi sur l'eau, mais aussi le projet de traitement de BMO, par nanofiltration, pour la production d'eau potable à l'usine de Pont-ar-Bled, en Plouédern.
"La nanofiltration, ça veut dire qu'on ne croit pas à la reconquête de la qualité de l'eau car les différents polluants seraient rejetés dans la rivière", explique Alain Le Suavet.


Ouest-France -  24 mars 2005

retour page "Presse"

retour page d'accueil