Le démantèlement du réacteur de Brennilis, "très dangereux"
pour la santé des travailleurs

Les représentants des associations AE2D (Agir pour l'Environnement et le Développement Durable) et Sortir du Nucléaire Cornouaille, ont participé vendredi 21 octobre 2005 à la réunion de l' Observatoire du démantèlement de la centrale de Brennilis (lire O-F du 22/10/2005).

Ils estiment que c'est "une phase très dangereuse pour la santé des travailleurs qui va être abordée avec le démantèlement du bloc réacteur. Au début, en 1996, EDF et CEA ne voulaient l'aborder que dans 40 ou 50 ans", expliquent ces associations.

"On nous tient un discours rassurant mais quand nous demandons une expertise indépendante pour le suivi des conditions de travail, on nous répond que c'est l' IRSN qui s'en charge, et cet organisme est juge et partie du lobby nucléaire".


Les associations rappellent
qu'à cette réunion du 21 octobre, elles ont eu confirmation du budget : 480 millions d'euros - 5 fois plus que prévu, a souligné la cour des Comptes - pour une centrale qui a fonctionné 18 ans et nécessitera 33 ans au moins pour sa construction-déconstruction.


Ouest-France - 27-10-2005

retour page "Presse"

retour page d'accueil