Vallée du Costour, un milieu naturel à préserver

En avril dernier, l'association AE2D avait organisé une marche de découverte et de sensibilisation sur le site de la valllée du Costour avec au porte-voix Eric Basquin. Ce dernier avait convié les habitants à une réunion dont l'objectif serait de créer une association pour préserver cette vallée. Une quinzaine de personnes de Kerhuon et de Guipavas était présente. La vallée a été mise à mal pour l'aménagement de la zone commerciale du Froutven.

Un endroit exceptionnel en raison de son emplacement, à cheval entre les communes de Kerhuon et de Guipavas, parallèle au vallon du Stang-Alar, d'une surface (hors plateaux) de 39 ha. Ces plateaux sont le poumon de la vallée dans la mesure où ils créent une zone tampon suffisamment importante entre celle-ci et les zones urbanisées voisines. lls permettent entre autres l'apport de l'eau, ensuite récupérée pour l'approvisionnement du réseau d'eau potable d'une partie du secteur sud-est de Brest métropole océane (BMO). Si ces zones venaient à disparaître, cela menacerait la vallée à court terme.

En effet, BMO a des projets d'urbanisation (on parle de 3 000 logements), pas dans la vallée mais sur les plateaux (actuellement des terrains agricoles) qui la surplombent.

Eric Basquin déplore “le manque de concertation et de dialogue avec BMO” et propose une alternative constructive par “la préservation de terres agricoles entourant la vallée du Costour, la construction de logements éco-durables mais pas 3 000, l'invitation faite à de jeunes agriculteurs de cultiver des produits biologiques en les aidant par des détaxes ou autres solutions pour leur installation”.

Ouest-France -  28/05/2008

retour page "Presse"

retour page d'accueil