AE2D veut étendre l'opération Nénuphar


  Après la décision de la cour d'appel de Rennes validant l'opération Nénuphar (retenue sur facture d'eau par un abonné), Agir pour l'environnement et le développement durable (AE2D) estime qu'il faut étendre son emprise, en "touchant les locataires et copropriétaires par l'individualisation des contrats de fournitures d'eau". L'association qui soutient les groupes Nénuphar du Finistère souhaite par ailleurs que l'on engage des actions de prévention plutôt que de lancer de coûteux programmes de réparation des dégâts commis sur la ressource. Pour cela, elle fait circuler une pétition et interpelle élus et pouvoirs publics.

Ouest-France - 30 mai 2003

retour page "Presse"

retour page d'accueil