La saga du Clemenceau à coûté cher à l'État

L'addition est estimée entre 15,9 et 17,9 millions d'euros. L'État a notamment versé 10,7 millions d'euros à la société Ship Decommissioning Industries qui devait démanteler l'ancien porte-avions en Inde. La somme comprend le désamiantage de la coque à Toulon, le convoyage vers l'Inde et une indemnité de rupture de contrat. Le démantèlement en Angleterre devrait représenter une dépense nette n'excédant pas 4,5 millions d'euros.

Ouest-France - France - 06/02/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil