Mystérieuse pollution dans l’Elorn

Un taux d'ammoniaque anormalement élevé y a été détecté samedi, entre Landivisiau et Landerneau. La cause est inconnue.

20 heures, samedi, le système de sécurité de l'usine de pompage de Pont ar Bled, à La Roche-Maurice (Finistère), se déclenche. Le pompage est interrompu. Les capteurs ont détecté un taux d'ammoniaque anormalement élevé dans l'Elorn : 1,14 mg/l, soit plus de dix fois le taux toléré dans l'eau potable.

« Ça sentait la lessive ! »
La cause de cette pollution ? « Nous ne la connaissons pas précisément, déplorait hier Hugues Tupin, responsable des installations de production d'eau et d'assainissement chez Véolia à Brest. Cela peut être dû à un déversement accidentel de lisier ou bien aux fortes pluies de vendredi soir qui ont lessivé les champs. Aucun phénomène de pollution ne nous a été signalé. »
Samedi midi, une pollution a pour autant été constatée à la surface du ruisseau de Lampaul-Guimiliau, environ 15 km en amont. « Plusieurs truites mortes flottaient à la surface, indique Guy Le Maout, directeur de l'APPMA (association de pèche et de protection des milieux aquatiques) de l'Elorn. Cela ne sentait pas le lisier, on aurait dit plutôt de la lessive ! » Alertés, gendarmes et pompiers de Landivisiau ont cherché l'origine de la pollution, en vain.
 

Samedi, une quinzaine de truites flottaient à la surface du ruisseau de Lampaul.

Les deux événements sont-ils liés ? Impossible de l'affirmer, selon Hugues Tupin. « Surtout qu'aucun prélèvement n'a été effectué à Lampaul, » s'insurge Guy Le Maout. Une information confirmée par les gendarmes et les pompiers. « Il y a pourtant plusieurs industries installées plus haut ! »
Le pompage de l'usine de Pont ar Bled a pu être réactivité vers une heure du matin, sans que l'arrêt coupure ait entraîné l'arrêt de la distribution d'eau. Mais l'APPMA ne compte pas en rester là : « Nous avons envoyé une lettre ouverte au préfet du Finistère et nous allons porter plainte. »

Julie LEMARCHAND.
Ouest-France - Bretagne - 07/04/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil