Ex-Clemenceau : les félicitations de l'Europe

Le directeur de l'Environnement de la Commission européenne ne trouve rien à redire à la façon dont la Marine gère ce délicat dossier. Il lui adresse même ses félicitations.

La Commission européenne donne une très bonne note à la Marine nationale pour la façon dont elle gère le dossier du démantèlement de l'ex-Clemenceau. "Je vous félicite d'avoir mené à bien ce dossier en conformité avec les textes applicables aux transferts transfrontaliers de déchets", vient d'écrire Jos Delbeke, directeur de l'Environnement de la Commission européenne, à Jean-Michel Labrande, directeur central du Service de soutien de la flotte (SSF).

Le SSF a piloté l'appel d'offres ayant abouti à l'attribution du démantèlement de la coque Q790, nom officiel de l'ex-Cemenceau, au chantier anglais Able UK. Il s'est également occupé de solliciter les autorisations administratives nécessaires pour pouvoir exporter le navire outre-Manche.

Jos Delbeke souligne la qualité du dossier de notification au titre du règlement sur les transferts de déchets. "Le recensement précis des matériaux dangereux présents à bord de la coque ainsi que votre souci d'assurer une traçabilité de tous les flux de déchets générés lors du démantèlement vers des installations dûment autorisées me semblent particulièrement bienvenus", écrit le directeur de l'Environnement.

Jos Delbeke remercie enfin la France de partager son expertise dans le domaine du démantèlement des vieux navires. Le directeur de l'Environnement de la Commission européenne évoque notamment la future convention sur le recyclage des navires au sein de l'Organisation maritime internationale (OMI).

"Bien que cette convention ne s'applique pas stricto sensu aux navires militaires, l'expertise développée pour gérer la complexité d'un navire militaire me semble, en effet, pouvoir fournir des informations techniquement utiles et pertinentes dans le cadre de l'élaboration des lignes directrices de cette future convention."

Olivier Mélennec
Ouest-France - Brest - 08/01/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil