Ex-Clemenceau : une surveillance franco-britannique

Le comité de vigilance ex-Clemenceau s'est réuni le 4 juin pour examiner la situation après le déplacement d'une délégation à Hartlepool les 26 et 27 mai.

Le Comité se félicite de la mise en place d'un accord de coopération avec les Amis de Hartlepool « pour exercer une surveillance commune franco-britannique sur la déconstruction de l'ex-Clemenceau. Et plus largement pour promouvoir des systèmes de déconstruction des vieux navires utilisant les technologies respectueuses de l'environnement [...] ».

Le comité de vigilance a demandé à rencontrer le responsable des opérations de déconstruction de navires à la Marine nationale qui a accepté une rencontre le 5 août. Suite à la décision de déconstruire le Winner à la forme 4 de l'arsenal, il demande une totale transparence dans le déroulement des opérations.

Enfin, le comité entend poursuivre son action « pour la création à Brest d'une filière exemplaire et de pointe en matière de démantèlement et de recyclage pour les vieux navires [...] ».

Ouest-France - Brest - 08/06/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil