Contournement de Lambé : la voie de liaison fait débat

Le projet de contournement nord de Lambézellec, entre l'échangeur de Kergaradec et le giratoire du Spernot, fait débat. Deux options existent pour cette voie de liaison qui traverserait le Tromeur ou la vallée du Restic (Ouest-France du 5 juin). Environ 150 riverains ont répondu à l'invitation de BMO, jeudi soir, pour une réunion publique afin de nourrir la réflexion des élus appelés à se prononcer le 26 juin prochain.
Avant de laisser les habitants s'exprimer individuellement, le collectif « Pour la sauvegarde de la vallée du Restic » a rappelé son opposition aux projets et remis au vice-président Alain Masson une pétition de 2 000 signatures.
Cette réunion de 2 heures 30 a également permis d'avoir confirmation qu'il n'y aurait pas d'option 3 par la RD 67 ; le conseil général prévoit certes d'améliorer cet axe routier entre Gouesnou et Saint-Renan, mais sans le transformer en voie de contournement est-ouest de l'agglomération brestoise.

 

L'amphithéâtre du collège de Pen-ar-Ch'leuz était plein jeudi soir pour la réunion publique sur la voie de contournement de Lambézellec.

Si les partisans de l'une ou l'autre des variantes ne se sont pas mis d'accord, un riverain a toutefois fait l'unanimité en soulignant que l'entretien de certains tronçons de voirie et des abords d'abribus laissait à désirer dans les quartiers de Kervern, Messilio, Kervao...

Ouest-France - Brest- 09/06/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil