Centrale thermique : AE2D pas d'accord

Selon l'association AE2D (qui signifie désormais Agir pour un environnement et un développement durables), "le Finistère est certes déficitaire en matière de production électrique, mais cela ne justifie en rien la construction d'une centrale de production à combustible fossile (gaz, charbon...) ou encore moins à combustible nucléaire". Une réponse à líétude d'Investir en Finistère. Pour AE2D, ce travail "ne semble pas prendre en considération díautres possibilités de "corriger" les pics et de réguler le régime de pointes par des opérations de délestage volontaires, déjà expérimentées, ou automatiques (le matériel nécessaire étant devenu performant et accessible)".
L'association suggère également de regarder du côté du "développement díénergies renouvelables, de l'abandon du chauffage électrique et d'une véritable politique díéconomies d'énergie".

Ouest-France - Finistère - 11/07/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil