L'association Adel toujours opposée au projet de Rumenguy

L'association Adel avait déposé deux recours auprès du tribunal administratif contre le projet de lotissement communal de Rumenguy. Le premier recours concernant une demande de référé suspendant l'exécution du permis d'aménager a été rejeté lors de l'audience du 3 mars 2009. La commune estime en conséquence pouvoir commencer les travaux (conseil municipal du 31 mars).

Ce n'est pas le point de vue de l'association de défense du patrimoine, qui écrit dans un nouveau communiqué : « La procédure déposée par l'association court toujours, et elle ne sera jugée qu'en 2010. En poursuivant les travaux, la municipalité anticipe sur une décision de justice, faisant courir un risque important aux acquéreurs des parcelles. »

L'Adel estime que « l'urbanisation non maîtrisée dénature les plus beaux espaces de la commune. Si les travaux du lotissement de 15 maisons à Rumenguy sont lancés, plus de 15 000 m² de prairie et de bocage vont être dévastés. » L'association conteste aussi que le projet respecte l'équilibre des finances municipales en affirmant : « Il nous paraît prématuré de l'affirmer, alors que le lotissement impose de construire une nouvelle route communale pour désenclaver les parcelles et que le coût de cette route n'est pas chiffré à ce jour. »

Ouest-France - Logonna-Daoulas - 12/05/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil