Traitement des déchets : le plan validé

Il fixe les objectifs du Département en matière d'élimination des déchets ménagers et assimilés pour dix ans.

Le Plan départemental d'élimination des déchets ménagers et assimilés fixe des objectifs en matière de prévention et de gestion des déchets jusqu'en 2018. Le premier du nom avait été approuvé en 1996. Il était alors initié par l'État, via le préfet. Depuis le transfert de cette compétence, c'est le conseil général qui se charge de l'établir. La dernière mouture a donc été révisée puis, soumise à une enquête publique entre le 2 février et le 6 mars derniers.

Un exemplaire du projet était donc consultable dans les 283 communes du département. Seulement 205 personnes, physiques ou morales, dont 24 élus et 27 associations ou partis politiques, se sont exprimées. 164 contributions écrites ont aussi été transmises au trois commissaires enquêteurs. Mais ce sont principalement des réserves mineures qui ont été observées.

Le fameux plan a donc approuvé. Il s'agit surtout d'une ligne directrice du comportement à tenir dans le département en matière de collecte et de traitement des déchets, étant donné qu'il revient à la charge des collectivités territoriales de définir elle-même leurs installations.

Toujours est-il que pour obtenir les subventions du conseil général, il faudra se montrer bon élève en ce qui concerne la réduction des déchets et leur valorisation. Un plan d'action va être mis en place pour le suivi, de toutes les initiatives dans ce domaine.

Ouest-France - Finistère - 12/06/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil