Hartlepool se prépare à recevoir le Clemenceau

Une opération massive de dragage est en cours pour préparer la zone d'arrivée du porte-avions Clemenceau. D'après le journal Hartlepool Mail, « les responsables portuaires disent qu'ils approfondissent le chenal et le bassin de Seaton pour qu'ils soient assez profonds pour permettre l'entrée du Clemenceau ». L'ex porte-avions y est amené pour être démantelé par le chantier naval Able UK. Il y est attendu, pour l'instant, avant la fin de l'année.

Les autorités portuaires britanniques font toutefois remarquer que « cela ne sera possible que lorsque tout aura été sécurisé, rapporte le journal anglais dans son édition de samedi dernier. L'arrivée du Clemenceau a été autorisée à condition que les quatre bateaux déjà amarrés dans le bassin soient déplacés afin de créer un espace suffisant pour le porte-avions ».

Ce déménagement pourrait occasionner des retards. La date d'arrivée est en cours de discussion entre les autorités portuaires et les dirigeants d'Able UK.

L'association Mor Glaz, par la voix de Jean-Paul Hellequin, dit avoir reçu des photos du « « parking » à navires » de Hartlepool par le biais de l'association Friends of Hartlepool. Pour elle « ce site n'a rien d'un chantier ». L'association persiste en demandant « au Premier ministre de ne pas avaliser le départ de ce déchet militaire vers l'Angleterre. Cette autorisation serait en marge de la convention de Bâle sur l'exportation des déchets ».

Ouest-France - Brest - 15/12/2008

retour page "Presse"

retour page d'accueil